• David Lorion

Un budget outre-mer très décevant

Alors que les votes du budget Outre-mer, du projet de loi de financement de la Sécurité sociale avec les propositions d'exonérations renforcées de charges sociales pour les entreprises et pour l'application du Segur de la santé pour les établissements de santé se profilent, le député David Lorion appelle à la vigilance. Et critique l'absence de "stratégie ambitieuse pour la relance économique".


Le député prévient d'entrée : "ces trois semaines qui viennent vont être importantes pour l'économie et la défense de la Réunion". Il est en effet prévu le vote du projet de loi de financement de la Sécurité sociale avec les propositions d'exonérations renforcées de charges sociales pour les entreprises et pour l'application du Segur de la santé pour nos établissements de santé et leurs personnels.

"Le lancement des appels à projet et le renforcement de la compétitivité du plan "France relance" qui doit être un grand plan "Réunion relance", est également au programme, tout comme le vote du budget Outre-mer pour 2021.

"Il n'y a pas de nouveauté"

Le député David Lorion appelle "à la vigilance sur les décisions qui seront prises et sur leur application concrète sur le tissu économique et les familles réunionnaises." Pour lui, le budget Outre-mer présenté est simplement un budget de "reconduction. Il n'y a pas de nouveauté, regrette-t-il. Certes, on a 10 millions de plus pour le logement en Outre-mer mais rien qui permettra à l'économie réunionnaise et aux petites entreprises de La Réunion de sortir de cette crise en 2021."


"Concernant le budget d'Outre-mer, on s'aperçoit qu'on a une sous-consommation des crédits accordés pour le logement. C'est insupportable. Lorsqu'il n'y a pas une bonne collaboration entre le maire, les bailleurs sociaux et l'Etat pour définir le projet du logement social dans la commune, le projet n'avance pas. Il faut réorganiser cette gouvernance de manière à ce que l'enjeu du logement social ne soit pas que celui de la construction mais aussi celui de faire société", pense encore le député.


"Aucune stratégie ambitieuse pour la relance économique"


David Lorion en est sûr, "le budget tel qu'il est présenté ne met en avant aucune mesure nouvelle pour l'Outre-mer. Aucune stratégie ambitieuse pour la relance économique n'est mise en avant. Il est très décevant et nous ne pouvons à ce stade que de nous abstenir à le voter."


Lors des semaines à venir, le député s'engage "défendre pour l'essentiel l'emploi à La Réunion. On a perdu 4700 emplois en 2020. Il faut que les entreprises réunionnaises puissent continuer à payer leurs charges, leurs employés. Il faut conserver leur vie, leur compétence."


A ce propos, il vise notamment la filière touristique. "On a besoin d'un plan de relance réunionnais spécifique pour faire en sorte qu'on garde la structure touristique et qu'on puisse investir pour la rénover et lui donner un rayonnement qu'elle a pu perdre pour l'activité 2020." Le message est passé.