• David Lorion

Situation préoccupante du taux d’occupation des lits d’urgence sur l’île

Monsieur le Préfet, Saint-Pierre, le 18 février 2021 Face à l'inquiétude d’un certain nombre de médecins et praticiens hospitaliers du service de réanimation du CHU de La Réunion, j'attire votre attention sur la situation préoccupante du taux élevé d’occupation des lits de réanimation. La situation sanitaire que nous connaissons est exceptionnelle et nous sommes face au risque d'une saturation. Vous le savez, nous accueillons un nombre régulier et croissant de patients en Evasan atteints de formes graves de la Covid-19, alors même que nos capacités d’accueil en service de réanimation sont très difficilement extensibles dans de bonnes conditions médicales. Selon les informations qui me remontent des services de réanimation, l’ensemble des lits disponibles au CHU Nord et Ouest seraient occupés et seuls trois resteraient disponibles au CHU Sud pour accueillir l’ensemble des malades de l’île. Le risque est que très rapidement, au rythme de croissance de la propagation de l’épidémie, notre système de soins de réanimation soit totalement paralysé et que nous n’ayons plus la capacité d’accompagner les malades atteints d'autres pathologies critiques que celles de la Covid 19. Dans ce contexte, je souhaitais savoir si un dispositif de délestage avait d’ores et déjà été mis en place afin de redonner à notre CHU-Réunion des capacités d’intervention acceptables dans ces circonstances. Très sensible à cette situation, je vous remercie de l’attention que vous pourrez apporter à ce courrier et des suites susceptibles de lui être réservées. Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de ma haute considération.


Réseaux sociaux

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
LORION logo.png